L’histoire de Terex

L’évolution de Terex Corporation

Terex Corporation se consacre à sa mission, qui est d’apporter à ses clients de machines et produits industriels des solutions qui favorisent la productivité et le retour sur investissement Terex a poursuivi son évolution, en effectuant notamment ces dernières années divers dessaisissements et acquisitions, dans le but d’améliorer ses gammes de produits, de renforcer sa couverture géographique et d'offrir de la valeur aux clients, aux actionnaires et aux membres d'équipes de Terex.

L’histoire de Terex a connu de nombreux rebondissements. Cette histoire a fait naître le nom « Terex » qui, depuis, n’a cessé d’évoluer. Les nombreuses marques acquises par Terex ces dernières années ont cependant elles aussi une histoire tout aussi riche. Ce document résume les temps forts de ce parcours.

 

1933 – 1970

En 1933, la société Euclid a été fondée par les frères Armington. Sa capacité à concevoir et à construire avec brio des camions de transport a par la suite attiré l’attention de General Motors, qui a racheté Euclid en 1953. La « Division Euclid » de GM s’est développée dans la vente de gros équipements et a notamment fourni plus de la moitié des tombereaux du pays.

Les performances dominantes d’Euclid ont cependant eu une conséquence fâcheuse : le ministère américain de la Justice a entamé des poursuites pour antitrust à l'encontre de GM, contraignant cette dernière à cesser de fabriquer et de vendre des camions tout-terrain aux États-Unis pendant quatre ans et l'obligeant à se dessaisir de certaines de ses activités Euclid et à abandonner cette marque.

En 1970, GM a alors inventé le nom « Terex » à partir des mots latins « terra » (terre) et « rex » (roi) pour désigner ses produits d’équipements de construction et ses tombereaux non concernés par le jugement. Les autres parties de la nouvelle entreprise Terex se sont employées à produire des chenilles, des chargeuses frontales et des décapeuses.

ucm03_038174

Le golfeur Jack Nicklaus frappant des balles depuis un Tee posé sur une décapeuse Terex TS-24.

 

1970s

Tout au long de son évolution, la Division Terex de GM a créé certains des équipements lourds de construction les plus remarquables du secteur, y compris le premier camion tout-terrain au monde (le 1Z Trac-Truk), le premier bulldozer à double alimentation au monde (le TC-12) et le plus gros camion au monde, le 33-19 « Titan », produit dans les années 1970.

ucm03_038170

L’unique prototype du Titan produit est resté en service jusqu'en 1990. Il est aujourd'hui exposé à Sparwood, en Colombie britannique, près de la mine dans laquelle il a servi. Il reste le plus grand camion au monde, en termes de dimensions, et non de par sa capacité de transport (370 tonnes).

 

1980s

La récession du début des années 1980 n’a pas épargné Terex et General Motors a vendu cette dernière à IBH Holdings, une société appartenant à un homme d'affaires allemand, Dieter Esch, en 1981.

Victime d’une récession mondiale, IBH Holdings s'est effondrée et a fait faillite en 1983. General Motors a repris possession de Terex et a organisé la société en deux parties :

  • Terex Equipment Limited (TEL), une filiale de fabrication implantée en Écosse ;
  • Terex USA, société distributrice de produits Terex dans l’hémisphère occidental et fabricant d'équipements et de pièces dans son usine de Hudson, dans l'Ohio.

En 1986, Northwest Engineering, une société rachetée par l’entrepreneur américain Randolph Lenz au début des années 1980, a acquis Terex USA, à la suite d'une faillite. À l’époque, Northwest Engineering était basée à Green Bay, dans le Wisconsin.

Lors du rachat de Terex USA par Northwest Engineering en 1986, le contrat incluait une option d’achat de Terex Equipment Limited. Northwest Engineering a exercé cette option en 1987. Cette même année, Lenz a élargi l’implantation industrielle de la société en Écosse. L’année suivante, la société a changé de nom, pour devenir Terex Corporation.

Terex a ensuite réalisé plusieurs acquisitions au cours des années qui ont suivi, rachetant notamment les grues et excavatrices Koehring en 1987, Unit Rig en 1988 et Fruehauf Trailer en 1989. L’acquisition de Fruehauf a permis à elle seule à Terex de quasiment tripler sa taille.

 

1990-1995

En 1991, Terex est entrée à la Bourse de New York.

ucm03_038171

Au début des années 1990, la société a pris une série de mesures visant à améliorer sa situation financière, en procédant notamment à une scission pour faire de Fruehauf une société ouverte distincte.

Woody Baldus, Président-directeur général, est décédé à l’automne 1991, remplacé par Randolph Lenz. C’est ainsi que Ron DeFeo a été recruté en mai 1992.

Ron DeFeo a intégré Terex en tant que président du Groupe Heavy Equipment de Tulsa, dans l’Oklahoma, au sein de la société.

En 1993, le siège de Terex a déménagé à Westport, dans le Connecticut. En octobre 1993, Ron DeFeo a été nommé président et directeur opérationnel de Terex et a intégré le conseil d’administration de la société.

ucm03_038173

Dans un contexte de récession, DeFeo a lancé une importante restructuration opérationnelle et financière de Terex, consistant notamment à lever des capitaux supplémentaires, à vendre des actifs et à réorganiser les activités. Entre autres mesures, Terex s’est particulièrement efforcée de redresser Clark Material Handling et de vendre des actions Fruehauf sur le marché privé, pour 28 millions de dollars.

Terex a acquis PPM en 1995 et l’a associée à Koehring (aujourd'hui appelée Waverly), consolidant ainsi la position de Terex en tant que leader dans la fabrication et la distribution de grues.

Randolph Lenz a pris sa retraite en 1995 et Ron DeFeo lui a succédé au poste de PDG de la société.

 

1996-1999

En 1996, Terex a amorcé un tournant avec la vente à profit de Clark Material Handling, un fabricant de chariots élévateurs dont les coûts étaient très élevés, ce qui lui a permis de rembourser ses dettes et d’acquérir des sociétés plus rentables.

En 1998, Terex a développé son activité minière, grâce à l’acquisition de Payhauler et d'O&K Mining. La gamme de grues proposée s’est aussi considérablement étoffée avec l'acquisition d'American Crane, de TerexLift, de Peiner et de Gru Comedil.

Ron DeFeo est nommé Président du conseil d’administration de Terex.

Jusqu’à la fin des années 1990, Terex a réalisé d'importantes acquisitions, dont Powerscreen, rachetée en 1999.

ucm03_034756

En 1999, Terex est devenue l’un des leaders du secteur du concassage et du tamisage, grâce à l'acquisition de Cedarapids, de Re-Tech, de Powerscreen et de Finlay.

 

2000 et 2001

En 2000, Terex s’est orientée vers les équipements compacts avec l'acquisition de Fermec, un fabricant britannique de tracteurs/chargeurs/rétrocaveuses.

En 2001, la société a créé l’activité Roadbuilding avec l'acquisition de Jaques (concassage et tamisage), CMI (construction de routes) et Bid-Well. Le rachat d’Atlas est venu compléter les acquisitions de l'année.

 

2002

2002 a été une année importante pour Terex, qui a fait l’acquisition de plusieurs entreprises de différentes tailles.

  • Demag Mobile Cranes (un fabricant de grues télescopiques et à flèches) est venue étoffer la gamme de produits de Terex Cranes, positionnant Terex comme une grande société de grues.
  • Terex rachète Genie, un grand fabricant de nacelles élévatrices.

 ucm03_034755

  • Le rachat de Genie a également été important, dans la mesure où cela a permis à Terex de découvrir la philosophie de gestion basée sur le système de production de Toyota. Genie avait intégré avec brio plusieurs aspects de cette philosophie dans ses activités commerciales. Terex a alors saisi l’occasion d'appliquer ces pratiques à toutes ses activités. C’est ainsi qu'est né le Terex Business System (TBS).
  • L’acquisition des fabricants allemands Schaeff et Fuchs a permis à la société de développer son activité de construction en Europe.
  • Advance Mixer a fait pénétrer Terex dans le monde des bétonnières.
  • Enfin, l’acquisition de Pacific Utility et d'EPAC permet à la société de distribuer ses propres produits pour Terex Utilities.

 

2003-2004

En 2003, Terex a acquis une participation majoritaire chez TATRA, un fabricant de véhicules ultra-robustes destinés à des applications commerciales et militaires.

Cette même année, Terex a élargi la distribution de ses produits Terex Utilities, grâce à l’acquisition de Commercial Body et de Combatel.

ucm03_038179

 

2006 – 2010

Les années 2006 et 2007 ont été synonymes de réussite pour Terex, dont la croissance sur les marchés en voie de développement a doublé.

En 2007, Terex a été classée à la quatrième place des entreprises les plus performantes dans l’enquête Barron’s 500 de 2007 et figurait à la 314e position dans la liste Fortune 500.

La société s’est dessaisie de Tatra au cours de la même année.

Début 2008, Terex a racheté ASV, un producteur de chargeuses sur chenilles compactes. Les six valeurs fondamentales qui composent la Méthode Terex de la société ont été officiellement introduites en 2008, lors de la conférence annuelle mondiale des dirigeants.

ucm03_038176

La récession mondiale de 2008 a durement touché Terex, avec le déclin de nombreux marchés. Terex s’est alors davantage concentrée sur la gestion de la trésorerie et des niveaux de stocks en cette période d'incertitude.

En 2009, la société a racheté l’activité d'équipements portuaires de Fantuzzi and Noell, aujourd'hui intégrée dans le secteur Cranes.

En 2006, Terex a retraité certains de ses états financiers pour les années 2000-2004, ce qui a conduit la Commission américaine des valeurs et des changes (SEC) à ouvrir une enquête sur la comptabilité de Terex. L’enquête s'est soldée en août 2009 par un accord entre la SEC et Terex contraignant cette dernière à verser une amende civile de huit millions de dollars. Terex s'est également engagée à ne plus enfreindre les lois américaines relatives aux titres et à ne pas inciter ni aider quiconque à commettre de telles infractions.

Ouverture d’un centre mondial de R&D en Inde.

En 2010, Terex s’est dessaisie de son activité Mining en la vendant à Bucyrus International, Inc et s'est également dessaisie de son activité Atlas. Cette même année, Terex assoit sa présence sur le marché chinois, en contrôlant 65 % de Shandong Topower Heavy Machinery Corporation, un fabricant de grues à mât treillis, et entame une coentreprise avec NFLG pour la fabrication de concasseurs et de cribles pour les agrégats.

 

2011

Tandis que Terex poursuit sa percée sur les marchés en voie de développement, une équipe de dirigeants de Terex Inde est constituée à titre d’instance décisionnelle pour les questions impliquant l'Inde à l'échelle nationale. Une nouvelle équipe dirigeante prend également les rênes de Terex Amérique latine.

Une cérémonie d’inauguration marque l'ouverture officielle de la nouvelle usine de production de Changzhou, en Chine, située à Shanghai. Le nouveau site sera consacré au développement des produits, à la distribution des pièces et aux services pour le secteur AWP en Chine.

Les chargeuses à contre-rotation de Terex Construction sont nommées parmi les « Top produits de 2011 » par le magazine Equipment Today.

Le Groupe GAZ et Terex Corporation concluent un accord de création de coentreprise pour la fabrication, la commercialisation et la vente d’équipements de construction et de construction de routes en Russie, ainsi que pour la distribution de certains produits fabriqués par Terex et exportés en Russie. Cette coentreprise vendra également certains produits de construction et de construction de routes du Groupe GAZ destinés à l’exportation.

ucm03_038175

Terex est désignée comme l’une des meilleures entreprises pour les travailleurs issus des minorités par le magazine Minority Engineer.

Les nouveaux bureaux de Terex Bangalore, en Inde, ont été officiellement inaugurés. Ils accueillent des membres de l’équipe centrale, des représentants de tous les secteurs commerciaux, Terex Financial Services et Global Sourcing.

En août 2011, Terex a procédé au rachat de 82 % des actions de Demag Cranes AG, ajoutant ainsi un nouveau secteur commercial (Material Handling & Port Solutions) à la société, avec des produits de niveau mondial dans les domaines des ponts industriels et des palans, et des technologies et services portuaires.

 

2012

En avril 2012, le contrat de prise de contrôle et de transfert des bénéfices conclu entre Terex et Demag Cranes est entré en vigueur, ouvrant ainsi la voie à l’intégration totale de Demag Cranes en tant que cinquième secteur de Terex Corporation.

ucm03_038177

Terex jouit aujourd’hui d'une activité mondiale parfaitement équilibrée, avec des membres d'équipes situés aux quatre coins du monde pour répondre aux besoins de notre clientèle internationale.